Église

eglise

L’église d’Artannes, classée Monument Historique, placée sur une éminence proche du Thouet est, comme beaucoup d’autres églises du Saumurois, dédiée à Saint-Pierre. C’est un petit édifice, en grande partie du XII ème siècle, dont l’étroite nef nue et vide est couverte en bois, se resserre à l’entre du chœur sous un arc plein cintre port par deux gros piliers carrés où s’appuient les autels, à droite de St JOSEPH et à gauche de la VIERGE.

eglise-exterieur

Le chœur voûté en plein cintre est terminé par une abside arrondie en demi-cercle. L’autel adossé au mur est surmonté d’un retable, pierre et marbre du XVIII ème (classé Monument Historique), d’un tabernacle et deux gradins, bois doré peint bronzine du XVIII ème et d’un christ en croix, bois peint du XVIII ème (inscrits sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques). Par terre, devant l’autel, l’épitaphe latine sur la pierre tombale d’un des prieurs, François CLERYN.

eglise-du-village

La porte principale est formée par un arc en tiers-point du XIII ème siècle établi dans le plein cintre d’une porte antérieure qui l’encadre. Une autre porte ogivale, ouverte après coup, donne sur le cimetière aujourd’hui disparu.

Le clocher s’élève en prolongement du pignon, au dessus de l’entrée du chœur, comme une sorte de campanile à deux baies peu commun en Anjou. Il est pourvu d’une cloche fondue à Saumur en 1757 par Charles AUBRY, bénite en 1955 par Monsieur le chanoine COURANT d’Angers, en présence de Monsieur VOLEAU, curé et de Monsieur RICHARD, Maire. Elle fut nommée JEANNE-LOUISE, par son parrain Monsieur Louis DELARUE et par sa marraine Jeanne-Marie ROUSSEAU.

petit-village-en-anjou

L’abside romane en cul-de-four est contrebutée de contreforts et la voûte n’a probablement jamais reçu de couverture.