Guide des droits et des démarches administratives

AccueilLoisirsVacancesAides aux vacancesBons d'aide aux temps libres de la Caf

VOS DROITS ET DÉMARCHES : Bons d'aide aux temps libres de la Caf

Certaines caisses d'allocations familiales (Caf) accordent au niveau départemental des bons d'aide aux temps libres pour financer les vacances de leurs allocataires. Ces bons prennent en charge, en totalité ou partiellement, les frais d'un séjour en vacances en famille ou d'accès à une structure d'animation socioculturelle pour les enfants pendant les vacances.

Vacances familiales et/ou collectives

Certaines Caf accordent des bons d'Aide aux temps libres (aussi appelés "bons Caf", "bons vacances", "bons loisirs").

Ces bons permettent de financer tout ou partie :

  • d'un séjour en vacances pour la famille (camping, mobil home, location, demi-pension, etc.),

  • d'un accès à une structure d'animation socioculturelle pour les enfants pendant les vacances (colonie de vacances, centres de loisirs, etc.).

À noter : d'autres Caf accordent des aides aux vacances Vacaf. Certaines caisses de mutualité sociale agricole (CMSA) accordent des aides aux vacances Vacaf ou des aides aux loisirs et vacances.

Bénéficiaires

Si votre Caf accorde ces bons, vous pouvez en bénéficier :

  • si vous percevez au moins une pour enfant à charge âgé de moins de 20 ans,

  • et sous conditions de ressources, fixées chaque année par votre Caf.

Démarches

Vous n'avez pas de démarches particulières à effectuer. Si vous avez le droit de bénéficier de ces bons, votre Caf s'adresse directement à vous pour vous les remettre.

Montant

Le montant de ces bons varie selon divers critères :

À noter : pour une même situation, le montant peut varier d'une Caf à l'autre.

Conditions d'utilisation

Les bons sont valables pendant 1 an.

Ils ne peuvent être utilisés que pendant les périodes de vacances scolaires.

Ils permettent de payer tout ou partie des sommes dues à des prestataires et à des organismes ayant signé une convention avec la Caf.

Modifié le 31/05/2016
source www.service-public.fr